Que faut-il savoir sur l’assurance prévoyance ?

Il existe une assurance qui permet à une famille de se prémunir de toutes charges financières en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès. On parle ici de l’assurance prévoyance. Voici quelques informations importantes.

Qu’est-ce que l’assurance prévoyance ?

L’assurance prévoyance désigne une assurance qui sert à protéger financièrement l’assuré et sa famille contre les aléas de la vie : maladie, accident ou décès. Elle peut s’intégrer à l’assurance emprunteur, l’assurance garantie accident, l’assurance obsèques et l’assurance dépendance. Dans la pratique, cette police d’assurance fonctionne dans le cadre d’un contrat auquel l’assureur garantit un versement d’un capital ou d’une rente issue de la cotisation de l’assuré. Elle couvre une invalidité temporaire de travail, une invalidité totale ou un décès de l’assuré. Loin des idées reçues, l’assurance prévoyance n’est pas un produit d’épargne. Ici, on parle de contrat « à fond perdus » qui n’autorise pas la constitution d’un capital.

Les différentes formules de l’assurance prévoyance

Avant d’effectuer la souscription à une assurance prévoyance, l’intéressé doit tout d’abord choisir la police d’assurance correspondant à ses attentes. On compte, par exemple, l’assurance décès qui s’applique exclusivement pour le risque décès, pourtant elle est souvent couplée d’une garantie d’invalidité temporaire ou définitive de l’assuré. Elle s’adresse particulièrement au conjoint de l’assuré si celui-ci décède. Il est aussi envisageable d’opter pour une assurance obsèques. Très connue, cette dernière permet d’anticiper les propres obsèques de l’assuré pour épargner à ses proches toutes charges financières. Elle a le même fonctionnement que l’assurance décès, toutefois la somme versée est plus petite.

Il existe également une assurance prévoyance particulière, notamment l’IHJ ou Indemnités journalières en cas d’hospitalisation. Avec celle-ci, le bénéficiaire reçoit un versement d’indemnité forfaitaire par jour d’hospitalisation consécutive à la suite d’une maladie ou d’un accident. Une des couvertures les plus connues est aussi la rente éducation. Cette assurance temporaire garantit un versement d’un capital pour l’éducation d’un enfant dans le cas d’un décès ou d’une maladie du parent assuré. Cependant, elle s’achève lorsque le bénéficiaire atteint la majorité même s’il veut encore continuer ces études.

Fonctionnement de l’assurance prévoyance

Comme tout type d’assurance, une cotisation mensuelle est obligatoire pour bénéficier d’un versement de rente ou de capital d’une assurance prévoyance. L’assuré peut souscrire un contrat de prévoyance individuel en prenant directement contact avec la compagnie d’assurances. Ici, les tarifs proposés par l’assureur dépendent de l’âge, de l’état de santé, mais aussi de l’étendue des garanties proposées. Un questionnaire sur la santé de l’assuré doit être rempli. En revanche, il est aussi possible de bénéficier d’un contrat collectif. Ce dernier est généralement souscrit par l’employeur pour les salariés. Dans ce cas, une partie de la cotisation peut être versée par le responsable de la société.

À quoi faut-il faire attention avant de souscrire un contrat obsèques ?
Que faut-il savoir sur la résiliation du contrat de prévoyance ?