PER en assurance et contrats de retraite supplémentaire : quel fonctionnement ?

Indépendant ou salarié, le Plan d’Épargne Retraite s’adresse à tous les contribuables. Généralement adopté pour préparer la retraite, le PER en assurance est un produit d’épargne, alimenté par des cotisations accumulées pendant toute une vie. Grâce à la mise en place de la loi Pacte, de nouveaux produits d’assurance ont été instaurés.

PER en assurance pour les salariés d’entreprise

Le Plan d’Épargne Retraite Entreprise Collectif est une branche du PER en assurance s’adressant aux salariés d’une entreprise. Dans un tel cadre, tout travailleur est adhérant à ce contrat, sauf en cas de refus de sa part.

Par ailleurs, le PERE Collectif succèdera le PERCO qui sera invalide à partir du 20 octobre 2020.

Aussi, le salarié est en droit de demander à l’organisme d’assurance de transférer son épargne retraite à un autre PER s’il souhaite quitter l’entreprise.

Au moment de sa retraite, le travailleur peut solliciter la mise en place d’une rente viagère. Aussi, une autre option sous forme de capital peut être versée. Cela se traduit généralement par un fonds perçu en un seul versement ou en plusieurs fractions.

PER en assurance pour tous

Le Plan d’Épargne Retraite Individuel est un produit d’assurance destiné à toute personne désirant préparer sa retraite. Cette forme d’assurance succèdera aux contrats Madelin et PERP qui ne seront plus valables à partir du 20 octobre 2020.

Dans un tel cadre, l’affilié verse ses compléments de revenu à un établissement financier ou un organisme d’assurance.

Néanmoins, il est possible de changer de PER en assurance pendant la phase de constitution de son épargne. Pour ce faire, l’adhérent demande à l’organisme d’assurance de migrer son épargne retraite vers un autre plan d’assurance.

Au moment de sa retraite, il peut demander à l’organisme d’assurance de mettre en place une rente à vie. Cependant, les PER doivent être uniquement liquidés au moment du départ à la retraite, sauf s’ils sont débloqués en avance par la législation en vigueur.

PER en assurance Obligatoire

Différent à un point du PERE, le Plan d’Épargne Retraite Entreprise Obligatoire est un PER en assurance obligatoire. En effet, tout salarié est tenu d’adhérer à ce contrat. Par ailleurs, le PERE Obligatoire succèdera au contrat « Article 83 » qui sera invalide à partir du 20 octobre 2020.

Dans un tel cadre, l’employeur verse des cotisations par le biais des prélèvements retenus sur une partie du salaire du travailleur.

En outre, dans le cas où le salarié quitte l’entreprise, il peut adresser une demande de transfert de son épargne retraite sur un autre PER à l’organisme d’assurance.

À son départ à la retraite, l’adhérent peut aussi bien solliciter la mise en rente viagère de son épargne retraite qu’un versement de son épargne sous forme de capital.

En définitive, les PER en assurance ont été mis en place pour substituer les contrats de retraite supplémentaire d’une part. D’autre part, ils ont pour but d’offrir plus d’avantages tant aux épargnants qu’aux entreprises.

Zoom sur le Plan d’Épargne pour la Retraite COllectif (Perco)
Comment fonctionne le Plan Épargne Retraite Entreprise ?