Zoom sur le Plan d’Épargne pour la Retraite COllectif (Perco)

Le Perco ou Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif est un produit d’épargne dédié aux entreprises. Il offre aux salariés la possibilité de former  une épargne retraite, avec l’appui financier de l’entreprise. Ainsi, vous aurez la possibilité de bénéficier de l’argent sous forme de  capital ou de rente au moment de votre retraite, grâce aux reversements de l’entreprise où vous avez travaillé.

Qui peut bénéficier d’un Perco ?

L’ensemble des salariés d’une entreprise peut bénéficier d’un Plan d’Epargne pour la Retraite COllectif. Il peut néanmoins être exigé que le personnel ait au maximum 3 mois d’ancienneté. Le règlement du plan peut envisager l’adhésion par contumace des salariés. A ce moment, l’entreprise a l’obligation de vous informer. Ainsi, vous aurez 15 jours pour répondre et faire savoir si vous acceptez ou non votre adhésion au plan. En outre, à l’arrivée de votre préretraite ou retraite, vous pouvez continuer à verser un Perco, jusqu’à ce que vous demandez un déblocage de l’argent. En revanche, si vous êtes licencié ou démissionnez, vous pouvez toujours effectuer un versement sur le Perco, mais les frais qui y sont liés vous seront facturés.

Quelles sont les sommes que l’on peut verser sur un Perco?

Pour pouvoir profiter d’un Plan d’Epargne pour la Retraite COllectif, il est nécessaire que le salarié fasse un versement pour l’alimenter. Ainsi, vous pouvez verser les sommes issues d’un prime, l’argent obtenu par la participation, les transferts d’autres plans d’épargne salariale, les droits inscrits sur un CET ou compte épargne temps mais aussi les versements volontaires. Cependant, ce dernier est limité par un plafond. Chaque année, vous ne pouvez verser au maximum que 25% de votre revenu annuel brut. Par ailleurs, l’employeur peut également effectuer un versement complémentaire appelé abondement.

Quelle est la fiscalité d’un Perco ?

Le versement de sommes sur un Plan d’Epargne pour la Retraite COllectif, doit effectivement être soumis à une fiscalité. Pour l’abondement de l’entreprise ainsi que l’intéressement du salarié affecté au Perco, il peut y avoir une exonération d’impôt sur le revenu jusqu’à une certaine limite fixée par la loi. En revanche, les revenus des titres détenus dans le plan sont totalement exonérés d’impôt sur le revenu, mais quand même imposable aux prélèvements sociaux. Au moment de la délivrance, il y a soumission à l’impôt sur le revenu si l’argent prend forme de rente viagère. Par contre, il y a exonération, si celui-ci est sous forme de capital.

Comment fonctionne le Plan Épargne Retraite Entreprise ?
Transfert, déblocage anticipé ou liquidation des droits à la date de la retraite : que faut-il savoir ?